Oboman : hautbois/cor anglais

François Méchali : contrebasse

Mark Feldman : violon

François Merville : batterie/percussions


Plus de 50 ans après la sortie de l’album « The Shape of Jazz to Come » d’Ornette Coleman, l’envie d’explorer des territoires inconnus reste forte. Jean-Luc « Oboman » Fillon et François Méchali, artistes riches de nombreuses expériences musicales, esquissent les contours d’un nouveau projet musical.
A la croisée du jazz et des musiques improvisées, « Echoes of Freedom » est un projet pour lequel l’apport d’autres esthétiques musicales par chaque membre du groupe est déterminant : la musique classique et contemporaine pour certains, la musique indienne, le flamenco ou la musique Arabo-Andalouse pour d’autres. L’identité du groupe est bâtie sur le rassemblement de fortes personnalités musicales, improvisateurs de talent et par ailleurs leaders remarqués.
Le 4tet est doté d’une instrumentation originale et inédite avec la dualité violon/hautbois d’une part et contrebasse/batterie d’autre part. Un point commun avec le 4tet d’Ornette : pas de piano ! Une vraie différence : on substitue au tandem sax/cornet, le duo violon/hautbois, que l’on aurait, à tort, tendance à ranger dans la musique classique… méfions-nous des apparences…
Une large part du répertoire est consacrée à l’improvisation, à la célébration de l’instant, la mise en danger nécessaire à la recherche de l’authenticité. Ces improvisations sont collectives, elles laissent libre cours aux émotions, aux histoires et origines des musiciens, à l’exploration relationnelle entre les protagonistes et l’interaction avec les auditeurs.




Mark Feldman, violoniste, auteur de disques en leader chez ECM, sideman de John Zorn, John Abercrombie/Joey Baron/Marc Johnson et qui a collaboré avec Kenny Wheeler, Paul Bley, Joe Lovano, Dave Douglas, Tim Bern, Uri Caine, Michael Brecker, Lee Konitz… Il se produit régulièrement avec la pianiste Suisse Sylvie Courvoisier.



Oboman(hautbois/cor anglais), auteur de sept disques en leader avec João Paulo, Carlo Rizzo, Jarrod Cagwin, Glenn Ferris, Jean-Jacques Avenel, Tony Rabeson, Didier Ithursarry, Michael Rabinowitz, Michael Felberbaum, Bruno Rousselet, Karl Jannuska… A collaboré avec Antoine Hervé, Bob Mintzer, Michele Hendricks, Paolo Fresu, Nguyên Lê, François Moutin, Michel Benita, Pablo Cueco, Claude Barthélémy, Michel Godard…
François




François Méchali (contrebasse) : “Contrebassiste polyvalent et grand technicien, il s’exprime aussi bien dans le Jazz Classique que la musique modale et les musiques improvisées” (dictionnaire du jazz). Il a collaboré avec Anthony Braxton, Joachim Kühn, Kenny Wheeler, Enrico Rava, Steve Lacy, Michel Petrucciani, Daniel Humair, Larry Schneider, François Couturier… Il travaille dans la musique contemporaine avec Antoine Duhamel et Ars Nova ; en leader en musique arabo-andalouse avec Transméditerranéenne.




François Merville fait ses débuts dans le jazz avec Jacky Terrasson dès 1984, et c’est à partir de 1993 qu’il se consacre réellement et exclusivement à cette musique. Il est partenaire de Louis Sclavis depuis 1994, dans un trio avec Bruno Chevillon. Création avec le tromboniste Ray Anderson dans plusieurs festivals en 1996 ; collaborations avec des artistes tels que Marc Ducret, Jean Louis Matinier, Dominique Pifarely, Dave Douglas, Django Bates.